#5 - Mons et Merveilles

L'ANTI-RÉSUMÉ – Adishatz la famille, Neuvième journée de Ligue BKT et on est finalement de retour. Entre le trou normand, le crazy game contre les Verts et le dép enfin victorieux à Laval, vos serviteurs n’ont pas pris le temps de vous relater les exploits des Maynats, sorry la commu.

Et puis on n’est pas (encore ?) payé, donc on fait aussi un peu c’qu’on veut (Vous ne serez jamais payé, la Direction).

Samedi 17 septembre 19h. Réception de VA dans notre antre, relooké, calibré, broliqué et nos gardiens du temple, Batisse et Kouassi, en 3x5 mètres sur la façade de la tribune honneur. C’est con, ce soir, aucun des deux ne jouent.

h-12 : La République des Pyrénées annonce une composition en 4-3-3 barcelonesque, tranquille ça sera pas ça.

h-1 : Bordel autour de la plaine des sports, la LNR a calé Section Paloise-Stade Toulousain 2 heures plus tard. Tout ces gens qui se trompent de match et se dirigent vers le Hameau assister à une ambiance de monastère, quelle tristesse.

h- 55minutes : C’est un match de la Section ou un after-work d’école de commerce d’ailleurs. On a du mal à savoir avec tous ces pulls sur les épaules.

h-30 minutes : Merde, la Rép avait raison, à l’exception de Gomis finalement titulaire sur l’aile gauche.

h-5minutes : 2ème fois que je change de place car elle est finalement prise, on s’adapte pas encore à tout ce monde.

Coup d’envoi : La STUP envoie un gros tifo dans tout le bloc F1 sous le soleil doré de septembre, plaisir infini.

4e : Mons Bassouamina fait chauffer les jambes et envoie un centre dangereux après un débordement.

7e : Frappe contrée de Gomis, très remuant.

13e : Le kapo est déchaîné, déjà le 3ème chant lancé et la tribune haranguée.

14e : Yattara frappe au-dessus, c’est dur comme frappe ça, Mohamed.

18e : Coup-franc au 25 mètres, Saivet place le ballon. Le stade vrombit comme s’il allait frapper un péno. Dans le mur.

19e : On était à deux doigts de la « pré-célébration », ça va trop loin. Comme un mec qui dit « bon match » et qui te serre la main avant une balle de match au ping-pong.

22e : Horizontale de dingue d’Olliero, comme d’hab. Sempre un sogno. Après le corner, il relance sur les ailiers comme à Fifa mode attaque de folie, Gomis et Bassouamina n’en demandent pas tant.

23e : Lobry a marqué pour Sainté, recueillement.

25e : Nouvelle faute d’Evan’s en retard. Attention à l’Abzite ! Sur le coup-franc, Ruiz sauve sur sa ligne. Il est bien ce match nan ?

27e : Debuchy, aka « La Bûche » explose son coéquipier sur un duel aérien. Toujours aussi drôle Mathieu, change ap.

30e : Je me décale une nouvelle fois pour laisser la place à une daronne et son fils. Sourire artificiel. Elle se met à crier le nom d’un Marius à 1 mètre de mon oreille, sourire mauvais.

33e : Coup-franc laser d’Evans, tête de Yattara, dans les bras de Larsonneur. Faudrait marquer maintenant, le PFC domine clairement le match.

36e : Beau mouvement, frappe non cadrée de Beusnard. Faut vraiment marquer maintenant.

39e : Mon acolyte est chemise ouverte en plein dans le kop à exulter sur du rythme DoBrasil, ça sera vous et moi sur une bonne partie du match les amis.

41e : Rarement vu la tribune Face aussi bouillante, ça hurle, crie, encourage, pendant qu’au Hameau on allume les cierges.

43e : Yattara croque une énorme occas sur un centre en retrait de Saivet. Ça y est le débat du n°9 est relancé.

Mi-temps : Ruée sur la buvette, connue pour son attente déjà légendaire.

Mi-temps +10 minutes : Désormais obligé de s’éloigner de plusieurs mètres pour analyser la 1ère mi-temps, les speakers hurlant les noms des gamins participant au challenge devant le but. Dommage Timothée !

Mi-temps : En repartant ça vanne le pote qui s’est acheté le maillot floqué Bassouamina, foutu hypsterisme.

46e : Les échanges sont formels, Google images finit de le confirmer : le sponsor maillot du soir est bien le même que le Tottenham de Modric et Bale. Si c’est pas un signe divin, j’sais pas ce qu’il vous faut.

47e : La Bûche, acte 2. Coudasse sur Bassouamina sur un duel aérien, 2ème jaune = rouge. Un passage autant remarqué au Nouveau Stade qu’à Saint Etienne. Merci pour tout, tchao l’artiste !

50e : Frappe du gauche de Koffi à plus de 25 mètres qui file en lucarne au ralenti. Parade désespérée de Larsonneur qui détourne in extremis en corner.

55e : Ruiz, accompagné d’un bon Sow, est taille patron ce soir. Élégant, propre, solide dans les duels, ça sent l’excellente pioche du mercato.

57e : Frappe de Bonnet au-dessus, il est pénible celui-là.

60e : Ce même Bonnet demande un jaune sur une faute, qu’il finit par prendre lui-même. Le stade se délecte.

65e : Le show Bonnet continue. Sur une perte de balle dangereuse et lancé en profondeur, il finit par caguer sa frappe. Sur l’action suivante, il s’effondre dans la surface et hurle de douleur. L’arbitre s’en bat les steaks. Le balancé de protège-tibia n’y changera rien. Bronca premium du stade.

66e : «  Le show Bonnet », le «  chaud bonnet »… Vous l’avez?!

66e encore : Non mais vraiment, on adore les jeux de mots, donc le chaud bonnet, c'est marrant, réellement marrant.

67e : Le match se tend, le Zlatan de l’Hérault se fait conspuer à chaque touche de balle, l’adjoint de Rabuel se prend un rouge, comme le préparateur physique quelques minutes plus tard. Pas habitués au mercure du Béarn ces nordistes.

68e : Déploiement de forces de l’ordre aux abords du tunnel, c’est pour venir chercher Abzi, c’est sûr.

68e, edit : Ah non.

70e : Les Palois étouffent VA mais on sent que le prime est passé, le but ne semble plus venir. Coach Tholot envoie Sylvestre et Ba dans la bataille.

72e : Sur un corner défensif, Eddy Sylvestre reçoit le ballon, envoie une course de 40 mètres en éliminant son vis-à-vis puis sert un Bassouamina en profondeur qui est parti couper la ligne. Il dribble le gardien et but. 1-0. Enfin, le n°11 libère tout le monde.

73e : Mea culpa à notre pote, qui a peut-être tout vu avant tout le monde.

79e : QH et Abzi rentrent pour tenir un match qui semble nous échapper, on aligne plus trois passes.

79e, du coup : On aurait pas pensé à ce move du coach, honnêtement.

80e : Abzi, premier duel, première faute. Tarif habituel.

84e : QH a beau envoyer des têtes retournées et des appels tranchants, la lumière n’est pas trouvée et la crispation envahit le terrain comme les gradins, les mecs continuent de reculer à 11 contre 10.

85e : Quang Hai c’est MBappé qui attend des ballons de Messi ou Neymar, ça vient jamais. Il est à deux doigts de pas vouloir faire le shooting photo de la concession Hyundai de Lescar Soleil.

86e : Frappe d’un valenciennois dans les bras d’Olliero, punaise que c’est long.

87e : On donne même plus les noms des adversaires, on s’en fout complètement dans ces moments-là.

90e : « C’est fini! Mais siffle putain !!! »

93e : 1ère victoire à domicile putain. Et le club qui sort de la zone rouge pour basculer 14ème au classement, qui tourne à deux points par match depuis 1 mois…

h+20minutes : Ça chante encore dans le stade, y’a de l’accrobranche dans les escaliers de la Tribune Face… A quelques pas de là, au Hameau, ça chante moins, hein, mais on ne vous apprend rien.

h+30minutes : Ca va être une bonne soirée, manquerait plus que de croiser Quang Hai se lancer des grandes quesadillas chorizo-menthe en centre-ville…

h+1,5 jours : En vrai les amis, le « Mons et Merveilles », on l’avait avant la Rép. C’est juste qu’on a un rédac’chef qui nous pressionne un peu moins.

Bonne nuit le Béarn, à dans 3 mois. Non, on déconne. Enfin on sait pas.

Écrit par Julien et Tom.

Publié le .

Toutes les actus
05/02 – Football National 3. Un nul frustrant pour les Palois à Neuville04/02 – Ligue 2 : « la marche était un peu haute », constate Didier Tholot après la défaite du Pau FC face à Bordeaux03/02 – Ligue 2. Après Pau - Bordeaux (0-2) : “Les garçons ont réagi de fort belle manière », se félicite l’entraîneur bordelais David Guion03/02 – Ligue 2 : Boisgard et Begraoui ont essayé, sans succès03/02 – Ligue 2/Pau FC - Girondins : « Le premier but a été déterminant », juge Didier Tholot03/02 – Football - Pau FC : Bordeaux supérieur03/02 – Ligue 2. Pau - Bordeaux : Boisgard, du chaud, et un courant d’air03/02 – Ligue 2. Pau - Girondins de Bordeaux (0-2) : Malcom Bokélé a allumé la lumière03/02 – DIRECT/Football : Suivez le derby Pau FC - Girondins de Bordeaux ce vendredi à 20h4502/02 – Football (Ligue 2) : Massamba premier02/02 – Football en Béarn : Bordeaux, une étoile qui peine désormais à briller hors de ses terres02/02 – Football (Ligue 2) : le Pau FC va jouer sa « chance à 200 % » assure Didier Tholot02/02 – Ligue 2. Sessi d’Almeida (Pau FC) : « Si j’avais eu un choix à faire, je serais resté aux Girondins »02/02 – ▶️ « On se dit les choses ! » craque un fumi’ avant un week-end capital02/02 – Ligue 2 : Pau FC - Girondins de Bordeaux, les aliénés d’Aquitaine02/02 – « Cette déclaration, je l’ai en travers de la gorge », Didier Tholot avant Pau FC - Girondins de Bordeaux02/02 – Ligue 2/Pau FC. Tholot vole dans les plumes de Poussin02/02 – Football - Pau FC : Abzi, la bonne passe01/02 – Gambardella : le Pau FC recevra Plabennec en huitièmes01/02 – Ligue 2/Le Pau FC officialise l’arrivée de Prior et le départ de son gardien Olliero contre une indemnité de 300 000 euros01/02 – Ligue 2 : Prior pour remplacer Olliero au Pau FC01/02 – Ligue 2 : le Pau FC enfin récompensé par une victoire capitale01/02 – Foot : victoire précieuse du Pau FC à Paris31/01 – Ligue 2. Les Palois retrouvent le sourire face au Paris FC (0-1)31/01 – Pau FC : le gardien Alexandre Olliero part à Reims30/01 – Ligue 2 : le Paris FC reçoit Pau en état d’alerte30/01 – Ligue 2. « On va répondre présent », promet Henri Saivet avant Paris FC - Pau FC30/01 – Football - Pau FC : à Paris, ne pas battre en retraite30/01 – Football - Ligue 2 : le Nouste Camp à guichets fermés pour recevoir les Girondins29/01 – Ligue 2/Après son nul face à Annecy (2-2), Pau accumule les frustrations