#7 - Amiens vaut mieux que deux tu l’auras

L'ANTI-RÉSUMÉ – Adishatz la famille. Quatorzième journée du meilleur championnat du monde, avec la réception de l’ogre Picard tout droit venu du froid, le bien nommé Amiens Sporting Club. Vous nous avez manqué, au moins autant qu’un but de Yattara.

Samedi 5 novembre 2022, les palombes passent enfin en Béarn, quittant une France à peine refroidie pour des contrées plus ensoleillées. Enfin ça c’est pour celles qui évitent la Vallée de l’Ouzom et les ateliers frappes des attaquants palois.

On vous a quitté 16ème un triste soir d’octobre, on vous retrouve 11ème. Finalement, les pauses entre les antirésumés font du bien à tout le monde.

j-1,5 : Double page dans Sud-Ouest sur le podcast Pau 1959. Apolline de Malherbe on arrive !

j-1 : 7 joueurs à vocation offensive retenus dans le groupe, si avec ça on marque pas…

h-6 : Entre les pieds de cochons trop gras au resto, certains qui croisent leur ex en centre-ville et La Tribune Nord Amiens qui a pris ses aises sur le plus beau boulevard du Monde, l’après-midi est déjà chargé en émotions.

h-4 : On s’est installé pour l’avant-match au Bar des 7 Cantons pour écrire cet article en avance, si avec ça on vous pond pas le reste de l’article pour mardi, c’est qu’on est vraiment nul (NDLR : Quel mardi ?).

h-3minutes : Maillot third, tout de noir composé. C’est pour conquérir les marchés américains et asiatiques.

Minute de silence :

Coup d’envoi : Dernier match de Ligue BKT avant la trêve des confiseurs. Bien gourmands cette année.

3e : Y’a de la remise acrobatique, ça cafouille, mais ça finit au fond. Du très grand art. 1z. On a pas le temps.

5e : Le début de match est réussi. Plus que 85 minutes.

6e : Retour défensif parfait de Mayron. « On peut mourir tranquille, enfin, le plus tard possible, mais tranquille ».

9e : On entend clairement Didier Tholot enjoindre à ses joueurs de « garder le ballon ». Résultat: deux ballons balancés devant, pour deux pertes de balle. C’est nos mamans qui nous demandent de ne pas trop boire le soir: on aimerait bien mais on n’y arrive pas…

11e : Beusnard met la semelle et montre une nouvelle facette de son jeu, que l’on apprécie aussi du côté de 1959.

13e : Tentative de 35 mètres de Mendy qui frise la barre de San Alex.

14e : Papiss Cissé trouve nos filets, eux qui sont toujours aussi beaux mais est signalé en position de hors-jeu. On en reste à 0-0. Ah non putain, c’est vrai.

17e : On va pas se mentir, c’est pas vraiment un match de Premier League en termes de rythme. On signalera quand même que la tribune de face se lève, et encourage les maynats.  

19e : Balayage en règle sur Bassouamina qui donne un excellent coup franc à Saivet.

19e, dans le mur : Il faut dire que le mur, il ferait pâlir les architectes du bureau de l’administration Trump en charge de la frontière mexicaine.

19e, toujours : Sur le gave y’en a des comme ça, on appelle ça des barrages.

24e : Position de frappe indécente pour Beusnard après une combinaison estampillée « petits espaces » avec Sylvestre. Contrée par un amiénois.

25e : Sur le corner suivant, la tête de Mayron est contrée par une main picarde. Penalty pour Lyon.

25e, un peu dégouté : Gurtner, d’une horizontale parfaite sur sa gauche sort le penalty de Koffi. Mais bon, c’est mieux que de toucher les deux poteaux sur la même frappe.

26e : Balade du ballon le long de la ligne de but, personne n’est là pour la pousser au fond. Il nous manque un renard.

26e, culture Mondial : Renard (Hervé) qui, le saviez-vous, est sélectionneur de l’Arabie Saoudite à l’heure actuelle.

28e : La sortie aérienne d’Olliero est pas folle.

30e : La parade, elle, sur une tête d’Arokodaré, est assurée. L’attaquant amiénois touche son 427e ballon de la tête du match, déjà. Mais c’est souvent pour trouver la zone entre le circuit pour voitures thermiques radiocommandées et le Basic Fit du Hameau.

33e : Amiens met clairement la main sur le jeu, les ballons ont du mal à sortir du camp palois.

34e: Des supporters palois se dirigent déjà vers la buvette. Y’en a qui supportent moins l’attente que d’autres.

36e : Ballon perdu par Henri Saivet au milieu de terrain. De mémoire de Béarn indépendant, on avait jamais vu ça.

37e : Ballon perdu par Abzi. Au vu de la forme de nos pistons, on va prendre rendez-vous chez Feu Vert. C’est plus sage.

38e : Bon placement, intervention, double contact, une-deux demandé, projection dans le milieu de terrain. Messieurs, Dames, Jean Ruiz.

42e : Ceci est un message à la mairie. Pour la rénovation de l’entrée Est de la ville, il faut des ronds-points. Et sur lesdits ronds-points, des putains de statue d’Olliero. Arrêt réflexe fantastique sur Arokodaré.

44e : On est en souffrance avant le coup de sifflet.

Mi-temps : Premier acte incompréhensible. Amiens est plus convaincant, mais est mené, est devrait l’être avec deux buts de déficit. Ça ne veut rien dire, on se l’accorde.

Mi-temps +10 : Y’a plus de monde à la buvette que dans la tribune, c’est pas possible.

46e : Beusnard met un grand ballon devant. Pau FC is the new Section Paloise.

46e, encore : Mettez un peu d’eau sur la nuque, asseyez-vous, les mots qui suivent sont difficiles à entendre. Mayron George se propose dans l’espace, court balle au pied sur 30 mètres et provoque le coup franc.

48e : Bon centre amiénois, écarté en corner par le service de sécurité Ruiz & Associés.

51e : Nouveau centre dangereux des picards.

52e : Les hommes d’Hinschberger mettent la main, enfin le pied, sur le ballon, et on commence à avoir du mal à trouver des groupes nominaux pour parler d’eux.

53e : De nouveau, en ce début de deuxième mi-temps, on balance devant. Et puisque le football est un sport horrible, on en profite. Sur un dégagement moyen, Sylvestre se retrouve en position de tir. Ça ne donne rien.

55e : Arokodare a bien changé de camp à la pause. Il fait dorénavant feu sur la forêt de Pissard Santarelli.

57e : On sent que les palois peuvent se montrer dangereux en contre. Et heureusement, parce que c’est à peu près tout ce qu’on a sous la main.

58e : Frappe détournée de Gelin, qui frôle la barre d’Olliero.

58e, point stylistique : Olliero qui a des stickers oranges collés à même le short. Puma, mets du respect sur son nom.

61e : Gros plan de la réalisation sur le gang de requins de la tribune STUP.

62e : Il y avait peut-être faute sur un départ en contre de Bassouamina, mais le plan TV était BEAUCOUP trop serré. Du coup on a rien vu.

62e, point réalisation TV du coup : C’est un coup de gueule messieurs dames. Y’en a assez des plans serrés pendant le jeu. A l’occasion, quand vous aurez mieux à faire que de vous avaler des replay du Pau FC ou de la finale des régions de Tout Le Monde Veut Prendre Sa Place, pensez-y en regardant un match de Premier League. Pas de gros plan pendant le jeu, plans tout le temps très larges pour pouvoir profiter des déplacement de quasiment tous les acteurs… La culture foot va plus loin que simplement se déplacer à 2500 pour un match de D5.

63e : Frappe de Cissé, Olliero se couche. Pour déconner.

66e : Combinaison Sylvestre-Yattara qui oublie Ba seul au point de penalty. Parfait pour s’offrir une fin de match sous tension.

67e : EVAN’S ! Le tir centré en lucarne. 2z maynats.

68e : Dans cette configuration, la côte « Le Pau FC joue plus bas et souffre » est à 1,02 par contre. Au Pau FC, l’important ce n’est pas le ballon, c’est ce que vous en faites.

71e : Séquence de quatre touches de balles paloises : toutes des chandelles. Brasil.

73e : Bonbon de Sylvestre pour Ba, qui n’enchaîne pas. On a trouvé le confiseur de la trêve desdits confiseurs : c’est Eddy.

75e : Alex Olliero réalise une sortie aérienne assez moyenne. Depuis peu, c’est pas très étonnant.

76e : Arokodaré cadre une tête. Ça c’est plus étonnant.

77e : Benet sort. Gene entre. Et quand y’a de la gène, y’a pas de plaisir.

79e : Le milieu amiénois fait parler sa maîtrise technique et marque physiquement les palois. Et qu’est-ce qu’il court, Leautey (…).

81e : OH le crochet façon Kyrie Irving (l’antisémitisme en moins) d’Abzi qui laisse le latéral picard à terre.

82e : Réduction du score des visiteurs. On s’y attendait.

83e : d’Almeida entre, le short remonté au nombril. Pas là pour cueillir des champignons, donc.

85e : OLLIERO ! Main opposée, Richard ! L’ange s’est envolé !

86e : Triple ou quadruple sauvetage sur la ligne paloise. Les dieux du football sont avec nous.

88e : Pas avec cette conservation de balle d’Ibnou Ba par contre.

90e : 4 minutes de temps additionnel. C’est beaucoup.

92e : Dernière tête d’Arokodare au dessus. A force de voir des ballons passer au dessus de la barre il est possible qu’Olliero ait un peu mal au cou en rentrant à la maison.

95e : Le Pau FC est dans la prière moitié de tableau putain.

h+ quelques jours : Et l’anti-résumé est de nouveau là.

Bonne nuit le Béarn, rdv à la capitale. Enfin à Bordeaux quoi. Un café, un canelé et un point. La recette du bonheur à aller chercher.

Écrit par Julien et Tom.

Publié le .

Toutes les actus
05/12 – En images : Les joueurs du Pau FC de retour à l’entraînement04/12 – Football/National 3. À Niort, la réussite a fui les Palois02/12 – Football/Pau FC (B) : le National 3 en classe prépa01/12 – Football/National 3. Le Pau FC (B) en mode alternatif avant d’aller à Niort (B)28/11 – ▶️ Ligue 2 : dans les coulisses des discours de Tholot28/11 – Football – Pau FC : « le but, c’est de surprendre », ainsi parle Tholot25/11 – Football/N3 : Pau veut encore sortir de sa réserve24/11 – Football/National 3. Le Pau FC (B) passe un bon test à Chauvigny23/11 – Football - Pau FC : Batisse, un capitaine sur la voie du retour21/11 – Football. Coupe de France : Pau affrontera Montpellier en 32e de finale21/11 – Football - Coupe de France : Pau affrontera Montpellier (L1) en 32e21/11 – Béarn : le récap des sports du week-end20/11 – Pau FC : l’étincelle Mons Bassouamina20/11 – Football : au Pau FC, la Coupe est pleine (+ les autres résultats)20/11 – COUPE – 32è de Coupe de France : Tous les qualifiés19/11 – Coupe de France. Le Pau FC ne s’est pas laissé piéger à Colomiers19/11 – Coupe de France : le Pau FC se sort du piège columérin19/11 – DIRECT – LIVE ! Coupe de France : Colomiers - Pau FC18/11 – Football (Coupe de France) : un dernier effort à ne pas négliger pour le Pau FC18/11 – Coupe de France : Un dernier coup de collier pour le Pau FC18/11 – Pau FC : pour Alexandre Olliero, « le gendre idéal, c’est fini »17/11 – L'ANTI-RÉSUMÉ – #8 – Que’m soi lhevat lèu de la taula qu’aví de partir tà Bordèu.17/11 – ▶️ « On se dit les choses ! » fait le grand écart entre l’Elan Béarnais et la finale du Supersevens17/11 – Football - Pau FC : « Quand j’ai le ballon, je me sens bien », le bonheur d’Eddy Sylvestre16/11 – Pau FC : Nguyen Quang Hai autorisé à disputer le championnat d’Asie du Sud-Est15/11 – Ligue 2 : le carnet de notes du début de saison au Pau FC13/11 – Ligue 2 / Pau FC : Les hommes forts de la performance paloise à Bordeaux13/11 – Football/Ligue 2. Le Pau FC tout près du coup parfait à Bordeaux13/11 – Football. Bordeaux - Pau en Ligue 2 : bus, escorte et match nul savoureux… on a fait le déplacement avec les supporters palois13/11 – Football. Bordeaux - Pau FC en Ligue 2 : toutes nos images du déplacement des supporters palois